Haut

Poser 1 question

Allaiter, l'essentiel en une page

Le lait maternel est l'aliment idéal pour le bébé.

Quels sont les bienfaits de l'allaitement pour votre enfant ? Quelles sont ses limites ?

Le lait maternel est un aliment de grande qualité parfaitement adapté à ses besoins. Mais pour bien allaiter, il faut que ce soit un moment de plaisir pour la maman et le bébé. Aussi, il est possible de passer au biberon dès que l'on pense qu'il s'agit du bon moment pour les deux.

Allaiter, pourquoi ?

Le lait maternel est le meilleur moyen d'alimenter son bébé : il contient naturellement tout ce qu'il faut pour un nourrisson, il est non-allergène, et il protège l'enfant des maladies par les anticorps qu'il contient.

Comment allaiter ?

Allaiter est un moment privilégié qui permet de tisser des liens puissants entre une mère et son enfant. L'allaitement maternel est un comportement inné qui se met en place dès l'accouchement. Il commence par la montée de lait. Pour bien allaiter, il est conseillé de s'installer confortablement. Pour cela, le coussin d'allaitement est un outil peu onéreux et fort utile.

Cas particulier, allaiter des jumeaux présente quelques contraintes mais est tout à fait possible.

Allaitement au travail

Même si beaucoup de femmes l'ignorent, il est possible de continuer à allaiter au travail. Le Code du travail prévoit même un aménagement horaire pour permettre à la salariée de donner le sein à son enfant. Cependant, cela nécessite d'en discuter avec l' employeur afin de choisir une solution adaptée à tous.

Allaiter ou donner le biberon ?

Allaiter et donner le biberon ne sont pas forcément en opposition. Il est possible de tirer le lait maternel avec un tire-lait et de le conserver pour le donner au biberon à un moment ultérieur (notamment quand la mère ne peut être présente pour une tétée). Il est possible aussi de procéder à un allaitement mixte, qui alterne lait maternel et lait infantile. Enfin, le sevrage passe par l'introduction de biberons.

Nourrir son bébé au biberon

Quel lait infantile et comment le doser ? Cela dépend de l'âge du nourrisson.

Pour l'allaitement au biberon, il faut choisir un biberon (de préférence sans bisphénol A s'il est en plastique, sinon en verre), et une tétine (il y a un large choix de modèles et de matières). Les autres accessoires utiles sont le chauffe-biberon et le stérilisateur.

La fin de l'allaitement

Le sevrage est la phase de transition entre l'allaitement maternel et la nourriture au biberon. C'est un moment important pour le développement de l'enfant. Autre changement, le retour de couches est le retour au cycle ovulatoire. Il n'est pas forcément lié au sevrage et peut intervenir sous allaitement.

Bien se nourrir pour allaiter

Allaiter exige de la mère une alimentation saine et suffisante. S'il faut beaucoup boire d'eau, les alcools doivent être proscrits, et les exitants (café, thé) fortement limités. Il est absolument déconseillé de faire un régime pendant l'allaitement. En revanche, allaiter permet de perdre du poids naturellement et facilite le retour à la normale après l'acouchement.

Les problèmes lors de l'allaitement

Lors de l'allaitement se posent aussi les questions sur les complications qui peuvent survenir. Les plus classiques, et qui ne présentent pas de gravité particulière, sont : les crevasses, l'engorgement, la lymphangite. Seules les infections au niveau du sein ou les abcès obligent à cesser d'allaiter. En revanche, il faut faire attention à certains traitements médicamenteux : tous ne sont pas compatibles.

Quoi qu'il en soit, en cas de problème avéré ou même seulement de doute, il faut consulter : son médecin, son gynécologue, un pédiatre ou encore une sage femme ou son pharmacien.

Médicaments pouvant traiter cette maladie *

* Données indicatives. Consultez impérativement votre médecin ou votre pharmacien

Cette page vous a intéressé ?

Envoyer à un ami
Télécharger & imprimer le guide

Pour aller plus loin ...

 

Trouver un médicament

Ce critère permet de chercher votre médicament par :
  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).
Recherche avancée

Poser une question

Téléchargements

Le guide de l'allaitement
Le guide de l'allaitement

Guide, question-réponses, astuces
70 pages - 2014 - pdf

 Télécharger e-Bibliotheque : 5500 documents Gratuit

Retrouver ComprendreChoisir sur :

Allaiter : tout savoir pour bien allaiter son enfant
© 2007-2014, Fine Media | Qui sommes-nous ? | Contact | CGU | Charte de modération | Plan du site | Recrutement
Professionnel, soyez présent gratuitement sur notre site | Recevoir des demandes de devis, contacts qualifiés | Publicité & partenariats | Agence RP, eRéputation

Enquête "La santé & vous"

Participez à notre enquête en répondant à quelques questions sur l'univers de la santé. Cela nous permettra de mieux répondre à vos attentes.

Je participe Non Merci

Merci d'avance de votre participation !

L'équipe ComprendreChoisir.