Vos questions sont entre de bonnes mains

Crevasse allaitement

Partager
Envoyer par email

Les crevasses sont des petits incidents de parcours qui peuvent survenir lors de l'allaitement, il faut les prendre au sérieux car elles peuvent se compliquer et gêner l'allaitement.

Définition des crevasses

Les crevasses sont des fissures cutanées du mamelon et/ou de l'aréole. Il s'agit de petites déchirures de la peau dues à un mauvais étirement de la zone mamelon-aréole. Ces fissures sont très douloureuses et il peut arriver qu'elles saignent.

Les causes des crevasses sont :

  • Une mauvaise position du bébé (le plus fréquent)
  • Un mauvais geste de succion
  • Un étirement de l'aréole avec un doigt appuyé sur le sein pour dégager le nez du bébé
  • Un retrait brutal du sein en fin de tétée

Traitement des crevasses d'allaitement : traiter la douleur et la fissure

La douleur liée à la crevasse va diminuer dès que le flux d'éjection du lait commence. Si la maman donne les 2 seins à chaque tétée, il est conseillé de commencer avec le sein non douloureux car la succion est plus forte (le bébé est plus vorace) en début de tétée.

En ce qui concerne le sein douloureux, il est possible d'amorcer la tétée par un massage aréolaire ou d'utiliser le temps de la cicatrisation des bouts de seins en silicone en début de tétée.

Pour traiter localement la fissure de la crevasse :

  • Il faut maintenir la plaie propre, éviter qu'elle ne suinte (laisser sécher à l'air libre après la tétée, pas de vêtements trop serrés...).
  • Il faut éviter la déshydratation cutanée et favoriser la cicatrisation en utilisant du tulle gras ou un produit lipidique ou mieux en étalant quelques gouttes de lait sur la fissure (c'est le produit idéal car compatible avec l'allaitement).

Prévention des crevasses

Pour éviter la formation de crevasses et lors du traitement des crevasses, il faut :

Une bonne position du bébé lors des tétées

Une bonne position du bébé lors de l'allaitement permet d'éviter l'apparition de la plupart des complications rencontrées lors de l'allaitement, dont les crevasses.

Tout le corps du bébé (de la tête aux pieds) doit être placé face à la maman. La tête du bébé est bien en face du sein, la bouche est grande ouverte, il tète le mamelon et une grande partie de l'aréole et son menton touche le sein.

Lorsqu'on retire le sein, il faut mettre un doigt dans la bouche du bébé pour éviter une trop forte distension.

Éviter la macération

Pour éviter la macération, il est recommandé de laisser sécher le mamelon à l'air libre après les tétées. Il faut également veiller à porter des soutiens-gorges adaptés qui ne compriment pas trop les seins.

Protéger le mamelon avec quelques gouttes de lait

Quelques gouttes de lait permettent d'hydrater le mamelon et l'aréole tout en les protégeant.

En effet, le lait contient des corps gras ainsi que des facteurs anti-inflammatoires et cicatrisants.

De plus, il est non toxique, non allergisant, comestible et à portée de main ! Ce qui n'est pas le cas de la plupart des crèmes hydratantes.


Pour aller plus loin

Soigner une crevasse

Nourrir son bébé au sein, quoi de plus naturel ? L'allaitement au sein serait en effet ce qu'il y a de mieux pour le bébé, car le lait maternel contient tout ce qu'il faut pour couvrir les besoins du nouveau-né. Pour la maman aussi, l'allaitement au s [...]

Donner son lait maternel à un lactarium

Donner son surplus de lait, même modéré et même pour peu de temps, à un lactarium est un geste généreux, infiniment précieux pour des nourrissons fragiles ou malades. Concrètement, les lactariums font tout pour que la réalisation pratique de ce geste  [...]

5 remèdes naturels contre l'allaitement douloureux

L'allaitement n'est pas toujours une période facile pour les mamans allaitantes... Quelques désagréments peuvent rendre cette étape difficile, et pour un premier bébé, ils peuvent sembler insurmontable ! Sans parler de la culpabilité que ressentent certai [...]

Mastite allaitement

Pendant l’allaitement, il est possible de ressentir une douleur et de voir son sein devenir rouge. Il s’agit peut-être d’une mastite. Atteinte le plus souvent bénigne, celle-ci peut tout de même cacher un mal plus grave comme un cancer du sein. Il est imp [...]

Allaitement d'un prématuré

Un bébé arrivé en avance et dit "prématuré" nécessite des attentions particulières. En effet, selon le terme de prématurité auquel il naît, ses réflexes pourront être plus ou moins développés. Il en est un de grande importance : la nutrition.Nourrir son e [...]

Allaitement pendant une grossesse : comment ça se passe ?

Vous allaitez encore et vous découvrez que vous êtes enceinte. Devez-vous sevrer votre enfant ? Dans de nombreuses coutumes, il est conseillé d'arrêter de nourrir son bébé au sein lorsqu'on retombe enceinte. Sont-elles fondées ? Réponse maintenant. Alla [...]

Effet contraceptif de l'allaitement et ses limites

L'allaitement à un effet sur la fertilité. Au fil des siècles, cette découverte a d'ailleurs permis l'espacement des naissances. C'est d'ailleurs, aujourd'hui encore, le principal outil de régulation des naissances à l'échelle de la planète. Jusqu'où va [...]


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question


Trouver un médicament

Plus de 25 000 fiches médicaments issues de la base de données de l'Assurance maladie.

Que recherchez-vous ? (médicament, principe actif, maladie...)

Ce critère permet de chercher votre médicament par :

  • son nom commercial (ex. : Doliprane, Efferalgan, Aspégic, etc.) ;
  • ou par sa substance active (ex. : paracétamol, aspirine, ibuprofène, etc.) ;
  • ou par la maladie, symptôme ou trouble que vous souhaitez traiter (ex. : migraine, état fébrile, douleur légère, etc.).
Ces médicaments sont des exemples du dictionnaire, sans rapport avec l'objet de cette page. Avant toute médication, consultez impérativement votre médecin ou votre pharmacien. Tous les médicaments

Newsletter

Chaque semaine des astuces et des actus dans votre boîte aux lettres !
Inscrivez-vous maintenant :

Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.